Logo ARS


Traces de perchlorates dans l’eau : résultats des analyses dans l'Oise

Des analyses expérimentales ont permis de déceler des traces de perchlorates dans certaines eaux du robinet de plusieurs régions de France, dont le Nord - Pas-de-Calais.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et la Direction générale de la santé indiquent que, dans ce cas, la population générale peut continuer à consommer cette eau.

En application du principe de précaution et sur la base de seuils très protecteurs, il est toutefois recommandé :

- de ne pas préparer de biberons pour les nourrissons de moins de 6 mois, lorsque l’eau contient plus de 4 microgrammes de perchlorates par litre. Pour rappel, de manière générale, il est toujours préconisé, quelle que soit la qualité de l’eau du robinet, de privilégier l’eau en bouteille pour la préparation des biberons ;

- de ne pas consommer l’eau du robinet pour les femmes enceintes ou allaitantes, lorsque l’eau contient plus de 15 microgrammes de perchlorates par litre. Cette recommandation vise à protéger le fœtus et le nourrisson allaité.

En Picardie, des recherches ont été conduites par l’Agence régionale de santé (ARS) dans le département de la Somme, puis dans l’Aisne et dans l’Oise, compte-tenu de la proximité géographique du Nord-Pas-de-Calais et de l’histoire de la région.

Les prélèvements réalisés dans l’Oise à partir de janvier 2013 (693 communes analysées) font apparaitre des traces de perchlorates dans 196 communes du département (carte et liste des communes en annexes).
497 communes présentent un taux compris entre 0 et 4 microgrammes par litre. Elles ne sont donc pas concernées par les recommandations sanitaires. 190 communes présentent un taux compris entre 4,1 et 15 microgrammes par litre, 6 un taux supérieur à 15 microgrammes par litre. D’ores et déjà, la préfecture de l’Oise travaille sur les mesures de précaution qui permettront de respecter les recommandations nationales de la Direction générale de la Santé.

Les communes et les distributeurs d’eau concernés ont été informés de ces résultats par courrier et lors d’une réunion organisée le 7 mai par la préfecture de l’Oise et l’Agence régionale de santé de Picardie. Le numéro vert 0 805 204 120 (informations sur répondeur), mis en place par l’ARS en novembre dernier, reste actif. La cartographie complète des analyses en Picardie, la liste des communes concernées et des questions/réponses sur les perchlorates sont consultables sur le site Internet.